La terre végétale : la base d’un beau gazon

terre végétale
data-ad-format="auto">

S’il est un point qui ne peut être éludé lorsqu’on dispose d’un jardin et que l’on souhaite avoir une belle pelouse c’est évidemment la terre végétale sur laquelle elle poussera. Cette dernière doit en effet être de bonne qualité et répondre à certaines caractéristiques afin que le gazon puisse prendre et se développer correctement. Les apprentis jardiniers ont donc tout intérêt à apprendre à analyser leur terre végétale et à l’enrichir si besoin. 

Les éléments à surveiller pour obtenir une bonne terre végétale

Plusieurs points sont à prendre en compte lorsqu’on s’intéresse à la terre végétale, ainsi les personnes souhaitant planter de la pelouse ou investir dans des rouleaux de gazon devront se pencher à la fois sur la richesse de la terre, sur sa structure et son ph. Le pH est plutôt aisé à analyser puisqu’il suffit de commander un kit en ligne ou de l’acquérir dans une jardinerie et de l’utiliser selon les consignes afin de déterminer le ph de sa terre végétale qui doit être idéalement compris entre 6 et 7. Concernant la structure de la terre, il convient de bien observer celle-ci, une terre de qualité s’émiettera facilement alors qu’une terre trop argileuse sera bien plus difficile à travailler, une terre sablonneuse peut être appropriée, mais nécessitera peut-être d’être enrichie.

Comment améliorer la qualité de sa terre végétale ?

Lorsque la terre n’a pas été entretenue pendant longtemps, elle peut être pauvre et nécessiter un enrichissement, celui-ci sera obtenu grâce à l’adjonction de terreau, de fumier ou d’engrais. Le pH quant à lui est un peu plus délicat à rectifier, il convient tout d’abord de bien l’analyser à l’aide d’un kit puis d’utiliser des produits en fonction des résultats. Ainsi, si le ph est supérieur à 7 il est conseillé d’utiliser des matières organiques alors que s’il est inférieur à 6, l’usage de chaux ou de dolomie est recommandé.